L'APAJH Yvelines met en place un accueil par les loisirs durant l'été à l'IME le Chemin des Lauris à Sartrouville en partenariat avec la Ville et l'ARS

 

L’APAJH Yvelines avait déposé en 2018 un projet d’accueil par les loisirs pour des enfants en situation de handicap. L’ARS n’a pas pu retenir ce projet faute de financement, mais ayant apprécié la qualité de cette proposition et compte tenu des difficultés rencontrées par de nombreuses familles d’enfants présentant un handicap, l’ARS a sollicité l’Association en juin dernier pour mettre en place en urgence cet accueil par les loisirs avec un financement non pérenne couvrant tous les frais en ressources humaines

Nous avons sollicité la Ville qui nous a soutenus et aidés pour un certain nombre d’activités à travers le village d’été, mais nous a également mis en relation avec des intervenants associatifs pour réaliser des activités auprès des enfants comme l’association Cocliclown.

Pour le premier jour d’accueil par les loisirs à l’IME Le Chemin des Lauris, le lundi 20 juillet, nous avons accueilli 23 enfants sur les 27 initialement prévus, dont 2 suivis par le PCPE Trait d’union et des enfants orientés par le CHTR (plus complexes).

Nous avions 11 encadrants, certains salariés de l’APAJH Yvelines et d’autres animateurs détenteurs du BAFA ou autres qualifications du secteur.

Certains profils complexes accaparent l’attention et l’encadrement de manière très resserrée.  Une jeune fille par exemple, demande une attention toute particulière. L’accompagnement nécessite des précautions au niveau de la proximité de l’encadrement. Elle est présente depuis le début de la mise en œuvre du dispositif. Nous constatons qu’elle profite de plus en plus du centre et trouve des repères utiles à son apaisement. Elle a ainsi pu passer une journée complète au parc de Vincennes et se remémorer cette journée par la suite.

Sur la dernière semaine nous comptons 12 professionnels et 19 enfants dont 3 du PCPE, 1 d’un ITEP et 1 de l’HDJ Théophile Roussel.

Les activités organisées durant ces trois semaines d’ouverture sont par exemple :  : sortie au village d’été de la Sartrouville, atelier création avec un artiste du musée mobile, atelier nunchaku avec la championne de France et diverses activités de loisirs. Une sortie en bord de mer à Deauville a permis à certains enfants de découvrir cet univers.

Les enfants sont ravis et certains de l’IME de demander « pourquoi ce n’est pas toujours comme ça » !

Le jeune J. orienté vers le PCPE parce qu’il n’a pas de solution en établissement, se révèle de plus en plus depuis le début du dispositif. C’est un enfant réservé et qui s’exprime très peu. Nous avons constaté depuis quelques jours qu’il profite pleinement du village d’été, s’autorise à s’amuser et à se faire plaisir. Et il a même pu s’exprimer au cours des journées dans les bases de loisirs alors qu’il était jusqu’à présent avec une expression verbale extrêmement limitée. Cette expérience est une réussite complète pour ce jeune garçon.

Les familles se sont mobilisées pour l’accompagnement :  Elles étaient présentes dès l’ouverture. Idem pour le retour en fin de journée. Elles sont très satisfaites et enthousiastes de cet accueil bien semblable à celui qui est offert à tous les enfants, mais avec des professionnels en plus grand nombre et des organisations adaptées aux différentes situations.

L’équipe de salariés APAJH et de CDD est dynamique et ravie de ce projet. Les journées passent très vite selon eux.

 

Véronique DELANGHE

Directrice générale de l'APAJH Yvelines

 

vlcsnap 2020 08 07 09h40m20s142  vlcsnap 2020 08 07 09h42m38s653 Visite ARS IME

Les résidents du Foyer d’Hébergement Le Manoir ont emménagé ce lundi 27 juillet à la maison des Rocailles à Andrésy

 

C’est le grand jour !

Aujourd’hui, lundi 27 juillet, cinq résidents du foyer collectif Le Manoir, situé à Andrésy, ainsi qu’une résidente du SA (Agnès, qui a intégré un appartement avec son ami), ont emménagé dans l’établissement des Rocailles à Andrésy.

La maison des Rocailles a fait l’objet de 18 mois de travaux (avec une pause du chantier de quelques semaines en raison du Covid-19) et le chantier a pris fin le 23 juillet.

Compte tenu des conditions d’accès difficiles à la maison des Rocailles, et afin de limiter au maximum les risques pour les professionnels du foyer, une entreprise spécialisée a été mobilisée pour les opérations d’emménagement.

L’équipe des déménageurs, composée de trois personnes, est intervenue sur le site à partir de 8h30 ce matin.

L’homme d’entretien du Foyer d’Hébergement Le Manoir, Patrick B., a coordonné avec succès les opérations, aidé par les résidents du foyer.

Le déménagement des résidents a été réalisé en trois heures, sans encombre, et avec minutie, afin que les opérations liées au chargement et déchargement des affaires se déroulent dans les meilleures conditions possibles.

Témoignage de Catherine Navarre, assistante de direction au Foyer d’Hébergement Le Manoir à Andrésy : « nous sommes très satisfaits de cette prestation et sommes ravis que les résidents puissent profiter des nouveaux appartements qui sont particulièrement agréables et qui bénéficient d’une vue exceptionnelle. Le succès de cette opération a été rendu possible grâce au travail des équipes éducatives qui, depuis plusieurs semaines, ont préparé et emballé les affaires des résidents afin que tout soit prêt le jour J. »

Le bilan de cet emménagement est donc très positif !

 

Travaux Rocailles 1   Travaux Rocailles 3

 

Bon tirer Panneau contribution IDF 003

L'APAJH Yvelines et le GCSMS ont besoin de vous !

L’APAJH Yvelines et le GCSMS proposent aux salariés en télétravail ou en congés de fabriquer des masques à leur domicile afin de les mettre à disposition des professionnels et usagers des ESMS (Etablissements Sociaux et Médicaux-Sociaux) et du PAT (Pôle Autonomie Territorial) dès à présent et en prévision de la fin du confinement.

 

Communication masques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.